Transports
Les groupes chinois, comme ici au Kenya, participent à la construction de nombreuses voies ferrées, mais ne s’occupent guère de leur exploitation.

Cet article est issu du dossier

Logistique : accélérer le désenclavement

Voir tout le sommaire
Sponsor image
Économie

Maroc : l’indéboulonnable Mohamed Rabie Khlie, « chef de gare » de l’ONCF

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 16 septembre 2021 à 14:51

Le directeur général de l’ONCF, en poste depuis 2004, souvent décrit comme modeste et timide, a su mener à bien le lancement de la LGV.

Aux manettes du rail marocain depuis dix-sept ans, le patron de l’ONCF, grand architecte de la Ligne à grande vitesse (LGV), est aussi reconnu dans les instances professionnelles à l’international.

Les chemins de fer, Mohamed Rabie Khlie y a fait toute sa carrière. En 1987, alors jeune lauréat de l’École Mohammadia d’ingénieurs (EMI), il intègre l’ONCF pour y accomplir son service civil. Il n’en partira plus.

Nerfs en acier

Après y avoir gravi tous les échelons, il accède en 2004 au poste de directeur général de la compagnie ferroviaire marocaine. Depuis, l’homme réputé pour ses nerfs d’acier trace sa voie et arrive à survivre à toutes les crises qu’a connues l’entreprise.

C’est un hyperactif qui représente le Maroc dans presque toutes les associations ferroviaires mondiales

Sa garde rapprochée, composée essentiellement de lauréats de l’EMI, qualifie ce Tangérois de « modeste et humain », ou encore de « timide qui ne fait pas de vagues ».

Pendant son mandat, il a réussi à mener le chantier de la LGV, entrée en service en novembre 2018, surmontant les retards et les surcoûts.  

Mohamed Rabie Khlie est aussi un hyperactif qui représente le Maroc dans presque toutes les associations ferroviaires mondiales. Il a ainsi occupé de nombreux postes à responsabilité au sein de l’Organisation intergouvernementale pour les transports internationaux ferroviaires, de l’Union arabe des chemins de fer et de l’Union internationale des chemins de fer d’Afrique, dont il a été élu président en juillet dernier.