Finance
JAD20210806-ECO-SERIE-FAMILLES

Cet article est issu du dossier

[Série] La finance en héritage

Voir tout le sommaire
Économie

[Série] La finance en héritage

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 27 septembre 2021 à 16:01

JAD20210806-ECO-SERIE-FAMILLES © 1er rang Thierry Dalais,Alain NkontchouJean Kakou Diagou,2e rang Bechir Ben Yedder, Mazhar Rawji MONTAGE JA

Fratries d’investisseurs, holding multigénérationnel de banquiers, nouveaux arrivants, héritiers ou fondateurs de dynastie… la finance en Afrique se conjugue souvent en famille. Jeune Afrique présente une sélection des lignées les plus célèbres du continent.

Ils ont tous un point commun, en dehors de celui d’aimer et de pratiquer avec passion les chiffres au quotidien. De l’est à l’ouest du continent, en passant par le nord de l’Afrique, ils représentent une pratique très africaine de transmission du flambeau de la finance en famille.

Pas nécessairement en exerçant dans la même entreprise ou le même groupe. Les domaines de spécialité sont parfois diamétralement opposés. Mais au-delà d’une communauté familiale et patronymique, ces financiers africains s’inspirent les uns les autres.

Lever de voile

De la fratrie camerounaise des Nkontchou, aussi remarquables que discrets, en passant par les Rawji qui règnent dans le domaine des affaires en RDC depuis quatre générations, aux Ben Yedder en Tunisie qui ont construit un empire financier issu de la vision de deux frères, Jeune Afrique lève le voile sur ces familles africaines de la finance.

Qui