Politique

Gabon : comment Alexandre Barro Chambrier, en précampagne présidentielle, active ses réseaux depuis la France

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Mis à jour le 22 juillet 2021 à 15h20
Alexandre Barro Chambrier, à Libreville en juillet 2015.

Alexandre Barro Chambrier, à Libreville en juillet 2015. © Alexandre Barro Chambrier, d√©put√©, √† Libreville, Gabon le 16 juillet 2015 © Yvan G.Pictures pour JA

Depuis qu’il a posé ses valises en France mi-juillet, l’opposant mène une intense opération de séduction dans les milieux politiques gabonais.

Alexandre Barro Chambrier multiplie les contacts avec les différentes tendances de l’opposition à Ali Bongo Ondimba (ABO). Il a, par exemple, accordé plusieurs audiences aux activistes et influenceurs web qui n’ont jamais reconnu la victoire du président à la dernière présidentielle de 2016. Il s’est également entretenu avec des leaders associatifs et il a rencontré des personnalités politiques en exil dans l’hexagone, à l’instar de Charles Mba.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 9,99€/mois, sans engagement

payez une fois par an
et profitez à chaque fois de 2 mois offerts !

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3102p001_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer