Économie

Tunisie : Jalila Mezni et Mounir el-Jaiez, le « power couple » derrière le succès de SAH-Lilas

Si le visage de la directrice générale de la Société d’articles hygiéniques (SAH-Lilas) est connu de tous, son cofondateur a aussi toute sa place dans la réussite de ce fleuron industriel tunisien, présent en Libye, en Algérie, en Côte d’Ivoire et au Sénégal.

Réservé aux abonnés
Par - à Tunis
Mis à jour le 18 août 2021 à 15:09

Jalila Mezni et Mounir el Jaiez © DR

«La banquière et le footballeur », ce pourrait être le titre d’une série à l’eau de rose. Mais Jalila Mezni et Mounir el-Jaiez forment le duo, aussi improbable que lucratif, à l’origine de SAH-Lilas, spécialisé dans les produits d’hygiène (serviettes hygiéniques, couches, lessives, papier absorbant, etc.). La septième capitalisation boursière tunisienne (804 millions de dinars, environ 241 millions d’euros) a été, en 2020, la valeur la plus active sur le marché avec des transactions représentant près de 15 % du volume boursier.

À Lire Comment le coronavirus a dopé l’activité de la tunisienne SAH Lilas

Malgré la pandémie, l’entreprise qui compte plus de 4500 employés a continué son essor réalisant 645 millions de dinars de chiffre d’affaires (+ 12,6 % par rapport à 2019). Et sa politique d’expansion continentale continue cette année : de nouvelles lignes de production ou machines sont déjà ou seront bientôt opérationnelles en Libye, en Algérie, en Côte d’Ivoire