Politique

Cemac : un sommet en août sous pression du FMI

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Mis à jour le 20 juillet 2021 à 09h45
Paul Biya, en novembre 2019 à Yaoundé.

Paul Biya, en novembre 2019 à Yaoundé. © MABOUP

Sur demande insistante du FMI, les chefs d’État de la Cemac pourraient tenir un sommet extraordinaire dans le courant du mois d’août.

Selon nos informations, un sommet extraordinaire de la Communauté économique et monétaire des États de l’Afrique centrale (Cemac), doit se tenir dans la deuxième quinzaine du mois d’août. La date du 18 août est pour l’instant privilégiée.

Élaborer une « réponse concertée »

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 9,99€/mois, sans engagement

payez une fois par an
et profitez à chaque fois de 2 mois offerts !

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3102p001_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer