Archives

Les Burkinabè font leurs comptes

| Par Jeune Afrique

Grâce notamment à l’opération Bayiri (« patrie », en langue moré) mise en place par les autorités de Ouagadougou, plus de cent mille Burkinabè établis en Côte d’Ivoire sont rentrés chez eux depuis le début de la crise entre les deux pays. Selon Youssouf Ouédraogo, le ministre burkinabè des Affaires étrangères, cette opération aura coûté à son pays quelque 2 milliards de F CFA, en dépit de l’aide que lui ont apportée un certain nombre d’organisations internationales comme le PAM, le Pnud, l’Unicef ou la Croix-Rouge.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3096_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte