Politique

Mali : Abdoulaye Diop, le diplomate au cœur du dispositif d’Assimi Goïta

Réservé aux abonnés | | Par
Abdoulaye Diop, le ministre malien des Affaires étrangères à l’ONU, en 2016.

Abdoulaye Diop, le ministre malien des Affaires étrangères à l'ONU, en 2016. © Luiz Rampelotto/EuropaNewswire/SIPA

Le ministre malien des Affaires étrangères est l’un des acteurs de premier plan de cette dernière phase de transition. Et le chef de l’État, Assimi Goïta, espère bien bénéficier du carnet d’adresses de ce diplomate chevronné pour redorer son image sur la scène internationale.

Il était sur le point d’être nommé secrétaire exécutif du G5 Sahel quand son téléphone a sonné. Au bout du fil, une proposition pour le poste de ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale. Pour la seconde fois de sa carrière, Abdoulaye Diop accepte ce poste, malgré le contexte si particulier de crise politique et institutionnelle mettant en cause la légitimité d’Assimi Goïta et de son Premier ministre Choguel Maïga sur la scène internationale.

Dès sa prise de fonction, ce diplomate qui d’ordinaire prend soin d’arrondir les angles pour ne pas contrarier ses interlocuteurs, n’a laissé aucune place aux potentielles polémiques relatives à sa nomination. Et fait savoir qu’il n’avait pas accepté le prestigieux maroquin pour faire de la politique, mais pour répondre à la mission qui lui a été confiée. « La diplomatie ne peut que vendre ce qui se fait dans le pays, a-t-il déclaré le 16 juin, à la sortie de la première session extraordinaire des ministres pilotée par le chef du gouvernement. Nous comptons très humblement nous insérer au sein de cette équipe gouvernementale, adopter ses objectifs et rassurer la communauté internationale ».

VRP

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 9,99€/mois, sans engagement

payez une fois par an
et profitez à chaque fois de 2 mois offerts !

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3102p001_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer