Économie

Abdul Samad Rabiu : « Nous avons dé-risqué la relation France-Nigeria »

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 13 juillet 2021 à 18:03

Abdul Samad Rabiu, à son bureau, à Lagos. © BUA

Président du club d’investissement France-Nigeria lancé par Emmanuel Macron, le milliardaire, PDG du groupe BUA, multiplie les partenariats avec les groupes hexagonaux.

À la tête d’une fortune de 4,5 milliards de dollars selon Forbes, Abdul Samad Rabiu dirige l’un des principaux groupes diversifiés du Nigeria, qui s’étend du ciment à l’agro-industrie, en passant par l’immobilier et la logistique portuaire. Ces derniers mois, il a multiplié les partenariats avec des entreprises françaises.

En octobre 2020, Abdul Samad Rabiu a signé un contrat avec la société française Axens, spécialisée dans le domaine de l’énergie. Cette dernière doit fournir le cœur technologique d’une nouvelle raffinerie de pétrole de 200 000 barils par jour.

La raffinerie se situera dans l’État côtier méridional d’Akwa Ibom pour « sa proximité avec les matières premières et son tirant d’eau profond de 14 mètres à 16 mètres », explique le fondateur et PDG de BUA.