Politique

Famine à Madagascar : le cuir de la discorde

Réservé aux abonnés | | Par - à Antananarivo
Mis à jour le 12 juillet 2021 à 16h03
Un enfant est dépisté pour la malnutrition sur la circonférence du bras dans un projet de nutrition à Etakaky, district d’Ampanihy, Madagascar, le 3 mai 2021.

Un enfant est dépisté pour la malnutrition sur la circonférence du bras dans un projet de nutrition à Etakaky, district d'Ampanihy, Madagascar, le 3 mai 2021. © Viviane Rakotoarivony/UNO for the CHA/Handout via REUTERS

La consommation de cuir de zébu par des Malgaches affamés a provoqué une polémique dans la Grande Île. Le Sud du pays souffre d’une famine qui menace 1,4 million de personnes. Le gouvernement a annoncé des mesures. 

Depuis le début du XXème siècle, la famine, le « kéré », frappe régulièrement les régions Anosy et Androy, dans le Grand Sud de Madagascar. Si bien que la malnutrition est une habitude… et passe quasi inaperçue.

Sauf cette année. Lorsque la correspondante de France 24 a révélé, images à l’appui, que des Malgaches en étaient réduits à manger des lanières de cuir de zébu, une vive polémique a éclaté à la fin du mois du juin. Les autorités malgaches ont réagi, ainsi que la presse locale et étrangère, et bien sûr des dizaines de milliers de personnes sur les réseaux sociaux.

Sécheresse

Le contexte humanitaire rappelle les grandes famines d’Éthiopie dans les années 1980 ou du Biafra à partir de 1968. « Des communautés entières dans le sud de Madagascar sont confrontées à la famine », a tweeté António Guterres, le secrétaire général de l’ONU, le 6 juillet.

Le Programme alimentaire mondial (PAM) a estimé, en mai, que 1,4 million de personnes se trouvent dans une situation « d’insécurité alimentaire grave. »

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 9,99€/mois, sans engagement

payez une fois par an
et profitez à chaque fois de 2 mois offerts !

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3102p001_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer