Politique

Barrage de la Renaissance : le conseil de sécurité, ultime recours de l’Égypte

Réservé aux abonnés | | Par
Mis à jour le 08 juillet 2021 à 15h06
Le méga-barrage controversé est situé sur le cours supérieur du Nil. Cette vue générale a été prise en décembre 2019.

Le méga-barrage controversé est situé sur le cours supérieur du Nil. Cette vue générale a été prise en décembre 2019. © EDUARDO SOTERAS / AFP

Le Conseil de sécurité de l’ONU se réunit aujourd’hui, à la demande de l’Égypte et du Soudan, afin d’évoquer le dossier du barrage de la Renaissance. L’Éthiopie a lancé lundi la deuxième phase du remplissage, une décision qui rend la situation plus tendue que jamais.

L’Égypte est sous le choc. Alors que doit se tenir ce jeudi 8 juillet la réunion du Conseil de sécurité de l’ONU sur le barrage de la Renaissance, à la demande du Soudan et de l’Égypte, Addis-Abeba a informé le Caire lundi soir, 5 juillet, qu’elle entamait la deuxième phase du remplissage du lac du barrage, malgré tous les avertissements, voire les menaces formulés depuis des mois. Dès le lendemain de cette annonce, la bourse égyptienne perdait 12,3 milliards de livres (783,4 millions de dollars) durant la première heure de cotation, les investisseurs vendant leurs titres en masse.

Position irresponsable

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 9,99€/mois, sans engagement

payez une fois par an
et profitez à chaque fois de 2 mois offerts !

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3102p001_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer