Politique

Haïti : le président Jovenel Moïse assassiné dans sa résidence

Par
Mis à jour le 7 juillet 2021 à 14:37

Le président Jovenel Moise (centre), accompagné de sa femme Martine et de l’ancien Premier ministre Joseph Jouthe (droite) à Port-au-Prince, en novembre 2020 © AP Photo/Dieu Nalio Chery

Le président haïtien Jovenel Moïse a été victime d’une attaque au sein même de sa résidence privée dans la nuit du 6 juillet, par un commando armé.

Le nouveau Premier ministre d’Haïti Ariel Henry a annoncé, mercredi 7 juillet, que le président Jovenel Moïse a été assassiné dans la nuit de mardi à mercredi.

« Vers une heure du matin, dans la nuit du mardi 6 au mercredi 7 juillet 2021, un groupe d’individus non identifiés, dont certains parlaient en espagnol, ont attaqué la résidence privée du président de la République et ainsi blessé mortellement le chef de l’État », a annoncé le chef du gouvernement dans un communiqué.

Appel au calme

« Condamnant cet acte odieux, inhumain et barbare », le Premier ministre appelle « la population au calme » et assure que « la situation sécuritaire du pays » est « sous contrôle ».

Le président haïtien Jovenel Moïse avait nommé lundi Ariel Henry, un médecin, à la fonction de Premier ministre. Le précédent chef de gouvernement n’a même pas tenu trois mois à ce poste.

Le président était soumis à une intense pression depuis plusieurs mois, alors que des manifestations réclamant son départ dans le cadre d’une crise constitutionnelle avait fortement mobilisé les Haïtiens.

Avec AFP