Finance

Dette : le nouvel eurobond du Cameroun sursouscrit à 300 %

Réservé aux abonnés | | Par - à Yaoundé
Mis à jour le 02 juillet 2021 à 12h10
Louis Paul Motazé

Louis Paul Motazé © Maboup

Le nouvel emprunt international du pays – 685 millions d’euros – doit lui permettre de refinancer une partie de ses créances. Explications.

Louis Paul Motaze pavoisait le 30 juin, à Paris. « Après l’émission inaugurale de 2015 dont le taux d’intérêt était de 9,50 %, le Cameroun, en ce premier semestre de 2021, fait un retour apprécié sur les marchés internationaux des capitaux  », réagissait le ministre camerounais des Finances, à la clôture de la seconde sortie du pays sur le marché des eurobonds.

Élimination d’un risque

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 9,99€/mois, sans engagement

payez une fois par an
et profitez à chaque fois de 2 mois offerts !

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3102p001_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer