Politique

Algérie : 5 choses à savoir sur Aymen Benabderrahmane, le nouveau Premier ministre

Réservé aux abonnés | | Par - à Alger
Le nouveau Premier ministre algérien Aymen Benabderrahmane

Le nouveau Premier ministre algérien Aymen Benabderrahmane © RYAD KRAMDI/AFP

Le successeur d’Abdelaziz Djerad est largement méconnu du grand public. Il devra s’atteler à redresser une situation économique très préoccupante.

Même si son nom était cité parmi les favoris pour succéder à Abdelaziz Djerad, le nouveau Premier ministre est assez méconnu du grand public algérien. Si Aymen Benabderrahmane était ministre des Finances depuis juin 2020, nommé à la faveur d’un remaniement partiel de l’exécutif, on ne lui trouve aucune biographie sur les sites des institutions officielles. Il n’a pas été particulièrement prolixe dans les médias et ne semble pas goûter les polémiques. Voici cinq choses à savoir sur le nouveau chef du gouvernement.

• Un parcours de technocrate

Aymen Benabderrahmane est un ancien inspecteur des Finances et ex-directeur adjoint du contrôle au sein de l’inspection générale des Finances. En 2010, il a été nommé à la Banque d’Algérie, dont il prendra la tête neuf ans plus tard. Il a également été délégué de l’Algérie auprès du Fonds monétaire international (FMI) entre 2004 et 2006.

• Priorité à l’économie 

Le choix porté sur l’ancien ministre des Finances n’est pas fortuit. En raison de l’étendue de la crise sociale et financière, conséquence en particulier de la pandémie de Covid-19, l’action du nouveau Premier ministre devrait avoir un fort accent économique. Aymen Benabderrahmane devra procéder à des arbitrages financiers et trouver des voies alternatives au Fonds de régulation des recettes pour financer l’économie nationale, réduire la dépense publique et réformer la gestion budgétaire. En sus d’appliquer les 54 engagements du programme de campagne du président Tebboune.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 9,99€/mois, sans engagement

payez une fois par an
et profitez à chaque fois de 2 mois offerts !

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3102p001_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer