Politique

Cemac : remous au sein du cabinet de Daniel Ona Ondo

Réservé aux abonnés
Par
Mis à jour le 1 juillet 2021 à 17:02

Daniel Ona Ondo, à Paris, en novembre 2020. © Vincent Fournier pour JA

À un an de la fin de son mandat à la tête de la Commission de la Cemac, l’ex-Premier ministre gabonais doit gérer une crise parmi ses proches collaborateurs.

Le 25 juin, Daniel Ona Ondo a nommé Lionel Ngwessy Malaga au poste de directeur de cabinet par intérim, à la suite de la démission de Franck Idiata, lui-même intérimaire après avoir pris ses fonctions il y a moins de deux mois.

Convalescent à Libreville après avoir survécu à une forme sévère de Covid-19, le titulaire du poste, Pierre Meye Bika, pourrait incessamment officialiser son départ de ce cabinet miné par des conflits opposant les Gabonais de la Commission.

Démission

À peine nommé, Franck Idiata a immédiatement trébuché en proposant de rétablir dans leurs droits des employés en arrêt maladie. Les salaires de ces derniers ayant été suspendus jusqu’à nouvel ordre par une décision verbale du président de la Commission, le directeur de cabinet intérimaire a estimé que cette pratique contrevenait à la bonne gouvernance de l’organisation parce qu’elle ne correspondait à aucune norme en vigueur.

Humilié, Idiata a remis sa démission

Ce linguiste enseignant à l’Université Omar Bongo de Libreville s’est immédiatement heurté à Désiré Joseph Ondo Ngoua, le directeur administratif et financier – et neveu du président de la Commission – ainsi qu’à Jean Paul Kimoto, le directeur des ressources humaines, lui-même proche de Daniel Ona Ondo. Loin de désavouer ses protégés, ce dernier a fait le choix de maintenir sa décision. Humilié, Idiata a remis sa démission.

Le cabinet est donc désormais dirigé par Lionel Ngwessy Malaga, un très discret auditeur interne, qui aura la charge dans les tous prochains jours de rendre compte de la gestion des fonds européens dans le cadre du programme de prévention des catastrophes naturelles en Afrique Centrale.

Détracteurs

Daniel Ona Ondo a été nommé le 17 février 2017 président de la Cemac. Un poste taillé sur mesure pour cet agrégé d’économie âgé de 76 ans, qui a été ministre à plusieurs reprises, puis premier vice-président de l’Assemblée nationale, avant d’être promu à la primature en 2014. Mais ses détracteurs lui reprochent notamment le népotisme dans les recrutements et les promotions au sein de la Commission.

Outre Désiré Joseph Ondo Ngoua (son neveu), plusieurs salariés sont des membres de sa famille, à savoir Joëlle Rebecca Zoua Ona (sa fille), en poste à la représentation auprès de l’Union européenne à Bruxelles ; Loïc Francky Ondo Ona (un autre neveu), ou encore Chrispo Bian (son beau-frère), chef d’antenne à Douala.