Économie

Dette : qui sont les créanciers de l’Afrique ?

Réservé aux abonnés | | Par
Mis à jour le 09 juillet 2021 à 10h53

©

Près de 400 milliards d’euros. C’est le montant de la dette publique extérieure des pays d’Afrique subsaharienne. Chine, Banque mondiale, Club de Paris, créanciers privés… Auprès de qui l’Afrique est-elle endettée ? La réponse, pays par pays, en infographies.

Le débat sur le niveau d’endettement public des pays africains est récurent. Faut-il supprimer la dette ? Suspendre les remboursements ? Ou, au contraire, ces solutions ne risqueraient-elles pas d’être pire que le mal, en faisant fuir les investisseurs ?

Dans cette controverse, qui a notamment donné lieu à une passe d’armes ente les ministres béninois et sénégalais des Finances, une question centrale reste souvent en suspens : qui détient la dette africaine ? Or, la réponse à cette question conditionne notamment la possibilité – ou non – de recourir aux « Debt Service Suspension Initiative » (DSSI), le mécanisme mis en place par le G20, destiné à geler temporairement les remboursements de la dette bilatérale.

Aucune étude n’a été menée sur ce sujet. Aucun état des lieux global n’est disponible. Pour répondre à cette question cruciale, Jeune Afrique s’est donc plongé dans les données de la Banque mondiale pour tenter de savoir à qui l’Afrique a emprunté, et combien. Poids de la Chine, des institutions multilatérales et même de l’Arabie saoudite… Qui sont les créanciers de la Côte d’Ivoire ? De la Mauritanie ? De la RDC ?

Notre enquête confirme plusieurs des grandes tendances déjà connues, mais met aussi en lumière quelques surprises. Le détail à découvrir ci-dessous, en infographies.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 9,99€/mois, sans engagement

payez une fois par an
et profitez à chaque fois de 2 mois offerts !

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3103_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer