Politique

Côte d’Ivoire : comment Laurent Gbagbo est redevenu catholique

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Laurent Gbagbo, le 20 juin, à la Cathédrale Saint Paul d’Abidjan.

Laurent Gbagbo, le 20 juin, à la Cathédrale Saint Paul d'Abidjan. © Leo Correa/AP/SIPA

La présence de l’ex-président devant des fidèles réunis à la cathédrale Saint-Paul d’Abidjan le 20 juin ne doit rien au hasard. Explications. 

Le 20 juin, la chorale de la cathédrale Saint-Paul a entonné un chant en bété, la langue de Laurent Gbagbo, qui n’a pas pu s’empêcher de faire quelques pas de danse. Baptisé dans le rite catholique pendant son enfance, l’ancien chef de l’État ivoirien a étudié au Petit séminaire de Gagnoa, son village natal.

Il s’était ensuite converti à l’évangélisme, sous la double influence de feu le pasteur Séverin Kacou de l’Église Foursquare de Côte d’Ivoire et de Moïse Koré, qui officie à l’Église Shekinah Glory Ministries. Son épouse Simone Gbagbo – dont il vient de demander le divorce – est elle-même une fervente évangélique.

Visites discrètes en prison

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 9,99€/mois, sans engagement

payez une fois par an
et profitez à chaque fois de 2 mois offerts !

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3102p001_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer