Politique

Maroc : les Moorish, radiographie d’un nationalisme connecté

Réservé aux abonnés | | Par - à Casablanca
Mis à jour le 28 juin 2021 à 18h54
Montage présentant les armoiries des différentes dynasties qui ont régné sur le Maroc, à la manière de Game of Thrones.

Montage présentant les armoiries des différentes dynasties qui ont régné sur le Maroc, à la manière de Game of Thrones. © DR

Surfant sur la forte actualité politique de ces derniers mois, la mouvance souverainiste des Moorish prend de l’ampleur sur la Toile, attaquant sans répit ceux qu’elle désigne comme « les ennemis de la nation ».

Le 21 avril, Brahim Ghali, chef du Front Polisario, est admis en urgence – et en catimini – à l’hôpital de Logrono, en Espagne. Des dizaines de profils de la twittoma (le Twitter marocain) appellent immédiatement à la « reconquista des territoires qui sont encore sous occupation espagnole », à « cesser d’être le gendarme de l’Europe », à « punir l’Espagne avec des migrants », voire à « récupérer l’Andalousie ».

Au début mars, au moment du renouvellement des instances de la Confédération africaine de football (CAF), l’ex-international marocain, Abdeslam Ouaddou, affiche son soutien au président algérien de la Fédération algérienne de football, Kheïreddine Zetchi, alors candidat au conseil de la Fifa (avant de devoir abandonner). Pris à parti sur les réseaux marocains, le joueur est interrogé sur sa position concernant le Sahara.

« C’est un vaste espace géographique que Dieu a créé sur le continent africain pour vivre fraternellement, allant de l’Atlantique au Nil sur la longitude et de la Méditerranée à l’extrême sud du tropique du Cancer sur la latitude », répond Ouaddou. Il n’en fallait pas plus pour mettre le feu aux poudres.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 9,99€/mois, sans engagement

payez une fois par an
et profitez à chaque fois de 2 mois offerts !

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3102p001_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer