Économie

Maroc : Label’Vie, champion du local

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 9 juillet 2021 à 16:41

Les supermarchés Carrefour, comme ici à Casablanca, s’approvisionnent en produits frais dans le royaume. © Hassan Ouazzani pour JA

Rattaché à la marque Carrefour, le groupe marocain se positionne comme une locomotive pour les producteurs régionaux.

Grâce à ses 108 points de vente, dont 11 hypermarchés, éparpillés dans 26 villes du Royaume, Label’Vie s’est imposé comme un acteur majeur de la grande distribution au Maroc. Le groupe, qui porte depuis 2011 la marque Carrefour, réalise un chiffre d’affaires de 11 milliards de dirhams (1 milliard d’euros) par an, pour 335 millions de dirhams de résultat net comme en 2020. Il se positionne comme une locomotive pour les producteurs locaux.

Obtention du label RSE

Au début de l’année 2021, l’entreprise présidée par Zouhaïr Bennani a obtenu le label RSE décerné par la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), le patronat marocain. La première récompense du genre pour un acteur de la grande distribution au sein du pays, liée principalement à sa politique ambitieuse en matière d’approvisionnement local.

Selon le management du groupe, les différents points de vente distribuent à 95 % des produits locaux. « Nous nous approvisionnons à l’international quand il n’y a pas d’alternative au niveau local », nous explique-t-on au pôle achats et logistique de Carrefour Maroc. Certes, une part non négligeable des produits vendus est produite par des usines marocaines appartenant à des multinationales, mais le rayon des produits frais – fruits et légumes, viande et produits de la mer – sont achetés à des coopératives, à des agriculteurs et à des pêcheurs marocains.

Accompagner les petits producteurs

Une centrale d’achat dédiée à ces produits frais a même été créée par le groupe en 2019, avec une plateforme logistique installée à Agadir, qui s’étend sur plus d’un hectare, à proximité des grandes exploitations agricoles de la région. Elle assure 80 % de l’assortiment venu de toute la région du Souss.

Cette plateforme garantit le respect de la chaîne du froid pour tous les produits – notamment du poisson – et constitue un point d’achat à la source pour l’ensemble des magasins à l’échelle nationale. « Nous essayons également d’aider les petits entrepreneurs présents dans notre écosystème d’approvisionnement pour exporter, notamment en Côte d’Ivoire où nous sommes présents », poursuit notre source avant d’insister sur le rôle plus large d’accompagnateur joué par Label’Vie et Carrefour auprès de ses fournisseurs. En particulier en matière de qualité et d’hygiène, afin de les aider à maximiser leurs revenus.