Dossier

Cet article est issu du dossier «Côte d'Ivoire : le monde d'après»

Voir tout le sommaire
BTP & Infrastructures

Côte d’Ivoire : Abidjan attend toujours son métro

Réservé aux abonnés | | Par
Mis à jour le 21 juillet 2021 à 16h41
Employés travaillant à la construction de la ligne de métro d’Abidjan, le 17 septembre 2019.

Employés travaillant à la construction de la ligne de métro d'Abidjan, le 17 septembre 2019. © SIA KAMBOU/AFP

Projet emblématique du troisième mandat du président Ouattara, le chantier emmené par Bouygues peine à entrer dans sa phase de réalisation. L’État doit notamment indemniser les habitants installés sur son tracé.

La scène était symbolique pour projet qui avance à vitesse réduite. Le 29 avril 2021, lors de son passage à Abidjan, Bruno Le Maire, ministre français de l’Économie et des Finances, a parcouru en compagnie d’Amédé Kouakou, ministre ivoirien de l’Équipement et de l’Entretien routier, le même tronçon du futur train urbain de la capitale économique que celui emprunté par Emmanuel Macron et Alassane Ouattara, en 2017. Sur les 37 kilomètres de cette première phase, 32,5 sont actuellement exploités par Sitarail, filiale de Bolloré, qui gère via un contrat de concession la ligne Abidjan à Ouagadougou, avec des locomotives au diesel.

Dans les faits, le chantier de ce que l’on appelle le métro sur les bords de la lagune, n’a toujours pas démarré, malgré les accords définitifs signés entre l’État ivoirien et la société des transports abidjanais par rail (Star), un consortium d’entreprises françaises emmené par le groupe Bouygues.

Un budget bouclé

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 9,99€/mois, sans engagement

payez une fois par an
et profitez à chaque fois de 2 mois offerts !

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3102p001_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer