Politique

Cameroun : pourquoi le conflit entre Ferdinand Ngoh Ngoh et Joseph Dion Ngute s’envenime

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Ferdinand Ngoh Ngoh et Joseph Dion Ngute.

Ferdinand Ngoh Ngoh et Joseph Dion Ngute. © Photomontage _ JA _ DR ; Haakon Mosvold Larsen_AP_SIPA

Le scandale lié à la gestion des fonds alloués à la lutte anti-Covid a considérablement dégradé les relations entre le secrétaire général de la présidence et le Premier ministre. Retour sur leurs différentes passes d’armes.

Début juin, Balungeli Confiance Ebune, le directeur de cabinet du Premier ministre, Joseph Dion Ngute, a été auditionné début juin par les enquêteurs du Tribunal criminel spécial, chargés de faire la lumière sur des soupçons de détournements, de surfacturations et d’autres malversations dans l’achat du matériel de protection et de dépistage anti-Covid. Le préjudice subi par l’État se chiffre à plusieurs dizaines de milliards de F CFA.

Le chef du gouvernement aurait pu connaître lui-même l’humiliation d’être auditionné. Il a en effet été cité dans un rapport de la Chambre des comptes, qui stipule qu’un seul homme d’affaires, Mohamadou Dabo, patron de Mediline Medical Cameroon et de Moda Holding, a bénéficié de marchés publics à hauteur de 94,93 % des crédits engagés. Interrogé à ce sujet, lors de son audition le 19 mai, le ministre de la Santé, Malachie Manaouda, a répondu aux enquêteurs qu’il avait agi sur ordre du Premier ministre. Il n’en fallait pas plus pour qu’au palais d’Étoudi, les détracteurs de Dion Ngute exigent que le locataire de la primature soit personnellement entendu sur ce dossier.

Opposés sur tout

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

payez une fois par an
et profitez à chaque fois de 2 mois offerts !

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3101_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer