Politique

Tunisie : la tentation autoritaire ?

Réservé aux abonnés | | Par - à Tunis
Le président Kaïs Saïed à Tunis, le 18 avril 2021.

Le président Kaïs Saïed à Tunis, le 18 avril 2021. © Hichem

Face à la discorde institutionnelle et à la crise économique annoncée, pouvoir et responsables politiques se crispent. Pendant ce temps, d’anciens officiers de l’armée affichent leurs ambitions.

Le 4 juin, Nabil Karoui, président du parti Qalb Tounes, entamait une grève de la faim pour protester contre le dépassement des délais de sa détention préventive. Depuis août 2019, l’homme d’affaires a passé plus de six mois derrière les barreaux. Incarcéré à la demande du magistrat instructeur du pôle judiciaire économique et financier de Tunis dans le cadre d’une instruction pour blanchiment d’argent et fraude fiscale, l’ancien candidat à la présidence de la République, dans l’attente d’un procès depuis le 5 mai 2021, n’a pas été avisé d’une prolongation de son mandat de dépôt et aurait dû être libéré.

Hospitalisé en urgence

« À ce niveau, il ne peut s’agir d’une négligence mais de l’exercice d’une pression et d’une volonté de faire taire Nabil Karoui », dénonce l’un des défenseurs de l’homme politique qui a été hospitalisé en urgence après avoir refusé de contresigner la prolongation de sa détention. L’idée d’une justice de nouveau instrumentalisée par le pouvoir politique se répand.

Le 5 juin, c’est le démantèlement du rassemblement organisé par le Parti destourien libre (PDL) devant l’Assemblée qui a interrogé.

Des jugements très lourds ont fait douter de l’indépendance d’une justice confisquée par le pouvoir

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

payez une fois par an
et profitez à chaque fois de 2 mois offerts !

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3101_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer