Conso & Distribution

Bière : en rachetant Distell, Heineken veut étendre son empreinte africaine

Réservé aux abonnés | | Par
Heineken serait en négociation avec Distell, le deuxième plus grand producteur de cidre au monde.

Heineken serait en négociation avec Distell, le deuxième plus grand producteur de cidre au monde. © J. David Ake/AP/SIPA

Le brasseur néerlandais Heineken a annoncé être en discussion avec le sud-africain Distell pour racheter la majorité de ses activités. Une acquisition qui devrait nourrir ses ambitions continentales.

Avec le solide portefeuille de Distell – cidres et spiritueux haut de gamme – dans d’autres régions d’Afrique, Heineken pourrait bénéficier d’une bonne distribution sur des marchés où il était peu présent.

Distell, dont le siège est au Cap, est le deuxième plus grand fabricant de cidre au monde, tandis que Heineken est le deuxième plus grand brasseur de bière mondial et occupe la première place en Europe. En outre, Remgro et la Public Investment Corporation – le gestionnaire d’actifs de l’État et le plus grand gestionnaire d’actifs d’Afrique – détiennent respectivement 56 % et 20,3 % des droits de vote dans Distell.

D’après les analystes, ces discussions réaffirment l’engagement de Heineken en Afrique du Sud et sur le reste du continent. Aussi, elles témoignent de la volonté du brasseur néerlandais de renforcer sa position sur le marché et enfin, du souhait de Heineken de développer son offre haut de gamme.

Trouver une croissance ailleurs qu’en Europe et en Amérique du Nord

En effet, grâce à des synergies de portefeuille de produits dans le reste de l’Afrique, où Distell domine – il détient 20 % des parts de marché au Kenya –, Heineken doit encore percer sur certains marchés.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

payez une fois par an
et profitez à chaque fois de 2 mois offerts !

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3101_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer