Politique

African Lion 2021 : quand les armées marocaine et américaine s’entraînent à la lisière du Sahara

Réservé aux abonnés | | Par , et - à Agadir
Mis à jour le 09 juin 2021 à 19h21
African Lion, exercice militaire conjoint de l’armée américaine et de plusieurs pays africains, se déroulera du 7 au 18 juin au Maroc.

African Lion, exercice militaire conjoint de l’armée américaine et de plusieurs pays africains, se déroulera du 7 au 18 juin au Maroc. © DR

Le Maroc et les États-Unis ont lancé le 7 juin une session d’exercices militaires conjoints près du Sahara. Les opérations doivent s’achever le 18 juin. Reportage.

« Le plus grand exercice de l’armée américaine mené sur ce continent. ». C’est ainsi que le major général américain Andrew Rohling présente l’édition 2021 de l’exercice militaire African Lion, mené conjointement avec le Maroc sur son territoire entre le 7 et le 18 juin, lors de la cérémonie de lancement à Agadir. Après l’entrée de la base militaire, il faut longer des baraquements teintés de jaune et une piste d’aviation, traverser un corridor de drapeaux des dix pays partenaires, qui encadrent l’accès aux tentes vertes arcboutées en forme de U.

Deux généraux, un Marocain et un Américain, présentent les enjeux de cette 17e édition, devant le portrait du roi Mohammed VI. « Cet exercice a atteint, incontestablement, un degré de maturité qui atteste de la solidité des relations de coopération entre nos armées respectives », se félicite le général et commandant de la zone Sud Belkhir El Farouk.

Dans la zone contestée par le Polisario ?

Évoquant « l’évolution de la géopolitique mondiale », l’officier des Forces armées royales (FAR) insiste sur la nécessité d’une action militaire « plus multinationale » pour faire face aux « menaces hybrides faisant appel à des modes d’action protéiforme ». Un exercice d’entraînement aérien associant des « bombardiers, chasseurs et (appareils de) ravitaillement aérien » marocains et américains aura notamment lieu, ainsi que des manœuvres navales comprenant « un exercice de tir naval » conjointes entre les marines des deux pays, selon l’Africom (commandement des États-Unis pour l’Afrique). 

La base de Guerir Labouhi, l’un des lieux d’entraînement, se situe à près de 6 kilomètres du territoire de l’ex-colonie espagnole

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

payez une fois par an
et profitez à chaque fois de 2 mois offerts !

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3101_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer