Politique

[Exclusif] RDC : Tshisekedi renonce à briguer un siège au Conseil de sécurité de l’ONU

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Mis à jour le 08 juin 2021 à 09h56
Félix Tshisekedi, le 13 janvier 2021, lors d’une réunion du Bureau de la conférence des chefs d’État et de gouvernement de l’Union africaine.

Félix Tshisekedi, le 13 janvier 2021, lors d'une réunion du Bureau de la conférence des chefs d'État et de gouvernement de l'Union africaine. © DR / Présidence RDC

Candidate à un siège de membre non permanent au Conseil de sécurité, la RDC a finalement décidé de jeter l’éponge face au Gabon, soutenu par l’Union africaine. Voici pourquoi.

Selon nos informations, Félix Tshisekedi a décidé de renoncer à briguer un siège de membre non permanent au Conseil de sécurité de l’ONU – siège réservé à l’Afrique centrale à partir de 2022. Plusieurs sources officielles et diplomatiques ont confirmé à Jeune Afrique la décision du président congolais de se retirer de la course.

Tête-à-tête avec Moussa Faki Mahamat

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

payez une fois par an
et profitez à chaque fois de 2 mois offerts !

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3101_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer