Sécurité

En Tunisie, les jihadistes perdent du terrain

Réservé aux abonnés | | Par
Mis à jour le 08 juin 2021 à 13h30
Des membres de la brigade anti-terrorisme, dans la banlieue de Tunis (illustration)

Des membres de la brigade anti-terrorisme, dans la banlieue de Tunis (illustration) © Aimen Zine/AP/SIPA

Dans un rapport, l’International Crisis Group souligne une nette diminution des actes terroristes dans le pays depuis 2016. Mais l’organisation alerte sur les conséquences du manque de prévention et de la répression.

Depuis la révolution de 2011, la Tunisie n’a pas échappé au terrorisme. Les attaques ont atteint leur paroxysme en 2015, avec les attaques contre le musée du Bardo, un hôtel de Sousse et la garde présidentielle et avec, en mars 2016, l’insurrection de Ben Guerdane. Mais ces violences ont depuis nettement diminué, souligne le dernier rapport de l’organisation International Crisis Group (ICG), publié début juin et basé sur des entretiens avec des sources sécuritaires, universitaires et judiciaires. Des membres de la société civile, des jeunes des zones péri-urbaines ou encore des anciens détenus ont également été interrogés.

Le rapport recense depuis 2015 cinq opérations en milieu urbain ayant fait trois morts (des membres de la police et de la garde nationale), auxquels s’ajoutent le décès de onze militaires et gardes nationaux et de deux bergers à la frontière tuniso-algérienne, dans les environs de Kasserine, où des groupes liés à Aqmi (Oqba Ibn Nafaa) et à l’État islamique (Jund al-Khilafa) continuent d’être traqués.

Les salafo-jihadistes en recul

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

payez une fois par an
et profitez à chaque fois de 2 mois offerts !

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3101_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer