Banque commerciale

Burkina Faso : Pierre Zerbo, l’ex-patron de la Banque de l’habitat, relève la tête

Réservé aux abonnés | | Par - à Ouagadougou
Vue du boulevard France-Afrique, à Ouagadougou, Burkina Faso.

Vue du boulevard France-Afrique, à Ouagadougou, Burkina Faso. © Nyaba Leon Ouedraogo pour Jeune Afrique

Accusé de malversations, le dirigeant burkinabè a été disculpé par la justice. Retour sur une saga qui a secoué la place financière de Ouaga.

Après six années de procédure judiciaire contre l’ancien directeur général de la Banque de l’habitat du Burkina Faso (BHBF) la Cour de Cassation vient de rejeter le pourvoi du procureur général, confirmant ainsi le non-lieu transmis par le juge d’instruction à la chambre de contrôle du TGI de Ouagadougou en 2018 et confirmé en appel en février 2020.

Pierre Zerbo avait été interpellé en 2015 avec sept autres cadres dans les locaux de la banque dans le cadre d’une enquête pour soupçons de détournements et de malversations portant sur plusieurs milliards de F CFA.

Pierre Zerbo, en 2013

Pierre Zerbo, en 2013 © abidjan.net

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

payez une fois par an
et profitez à chaque fois de 2 mois offerts !

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3101_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer