Transport maritime

Maroc : Dakhla Atlantique, escale stratégique pour l’Afrique de l’Ouest

Réservé aux abonnés | | Par - À Casablanca
Centre-ville de Dakhla, à 1 400 km de Rabat et à 1 000 km de Dakar.

Centre-ville de Dakhla, à 1 400 km de Rabat et à 1 000 km de Dakar. © Vincent FOURNIER/JA

Projet stratégique pour le développement des provinces du Sud comme dans la politique africaine du royaume, le chantier du complexe portuaire de Dakhla devrait être confié au tandem 100 % marocain Somagec-SGTM.

Le royaume poursuit sa politique de construction de ports afin de conforter son rôle de carrefour économique continental et international. Sur la Méditerranée, après la réussite de Tanger Med, désormais premier port à conteneurs du bassin, la suprématie marocaine devrait être bientôt renforcée par le démarrage des activités de Nador West Med. Sur la façade Atlantique, après ceux de Mohammedia, de Casablanca, de Jorf Lasfar et le nouveau port de Safi, entre autres, le Maroc prépare désormais la construction d’un complexe portuaire à Dakhla 

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 9,99€/mois, sans engagement

payez une fois par an
et profitez à chaque fois de 2 mois offerts !

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3102p001_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer