Politique
Un pro-Gbagbo pose à côté d’un portrait de l’ancien président ivoirien, au siège du FPI, le 17 juin 2021.

Cet article est issu du dossier

Laurent Gbagbo : l’heure du retour

Voir tout le sommaire
Politique

Côte d’Ivoire : Laurent Gbagbo de retour à Abidjan le 17 juin, selon le FPI

Par
Mis à jour le 31 mai 2021 à 21:49

Des partisans de Laurent Gbagbo, devant la Commission électorale indépendante, le 31 août 2020. © REUTERS/Luc Gnago

L’annonce a été faite ce lundi par Assoa Adou, le secrétaire général du Front populaire ivoirien (FPI), après plusieurs semaines de tractations avec les autorités.

Le parti de Laurent Gbagbo a choisi la date du 76e anniversaire de l’ancien président pour rendre publique celle de son retour dans son pays. « Le 17 juin, Laurent Gbagbo foulera le sol de ses ancêtres, la Côte d’Ivoire », a annoncé Assoa Adou, secrétaire général de la branche dissidente du Front populaire ivoirien (FPI), ce lundi 31 mai à l’occasion d’une cérémonie organisée dans une salle de réception d’Abidjan.

Les discussions entre les proches de Gbagbo et les autorités ivoiriennes s’étaient accélérées depuis que la Cour pénale internationale (CPI) avait prononcé l’acquittement définitif de l’ancien président, à la fin du mois de mars dernier.

Assoa Adou avait été reçu par le Premier ministre, Patrick Achi, le 30 avril dernier. Les ministres de l’Intérieur et de la Sécurité, Diomandé Vagondo, et de la Réconciliation, Kouadio Konan Bertin, étaient également présents.

Les deux délégations se sont ensuite retrouvées le 3 mai, sans Patrick Achi mais en présence de plusieurs responsables sécuritaires ivoiriens, comme le directeur général de la police, le général Youssouf Kouyaté.

Les discussions tournaient notamment autour de la sécurité Gbagbo, de son statut d’ancien président et des conditions dans lesquelles il entendait rentrer à Abidjan. Les autorités ivoiriennes ne se montrant pas favorables à l’accueil populaire et triomphal dont les « GOR » (Gbagbo ou rien) rêvaient.