Justice

Cameroun : les mésaventures ukrainiennes du constructeur français du stade d’Olembé

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Mis à jour le 31 mai 2021 à 14h48
Chantier de construction du stade d’Olembe, à Yaoundé

Chantier de construction du stade d'Olembe, à Yaoundé © Jean-Pierre Kepseu pour JA

Si l’entreprise canadienne Magil, chargée des travaux du stade d’Olembé, satisfait le gouvernement de Paul Biya, son dirigeant français, Frank Mathiere s’est récemment retrouvé derrière les barreaux. Jeune Afrique a mené l’enquête, de l’Ukraine au Nigeria.

Où était donc passé Frank Mathiere entre octobre 2020 et mars 2021 ? Le vice-président du groupe canadien Magil n’a en tout cas pas été vu pendant plusieurs mois sur le chantier du stade d’Olembé, à Yaoundé. Ce dirigeant d’entreprise de nationalité française avait tout bonnement disparu de la capitale camerounaise sans laisser d’adresse, alors même que Magil (qui a hérité du chantier après la résiliation par le gouvernement camerounais du contrat de l’Italien Piccini) est censée livrer dans les prochains mois l’enceinte qui y accueillera la Coupe d’Afrique des nations de football en 2022.

Selon des documents en possession de Jeune Afrique, Frank Mathiere était en réalité bien loin de Yaoundé. Il avait en effet été arrêté le 24 octobre à sa descente d’avion à l’aéroport de Kiev. À en croire la justification écrite des autorités ukrainiennes, le Français faisait l’objet d’une notice Interpol à la demande des autorités nigérianes, pays où il avait séjourné avant de s’installer au Cameroun.

Demande d’extradition

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

payez une fois par an
et profitez à chaque fois de 2 mois offerts !

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3101_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer