Télécoms

Télécoms en Éthiopie : une seconde chance pour MTN ?

Réservé aux abonnés | | Par
Mis à jour le 26 mai 2021 à 15h01
Le Premier ministre éthiopien, Abiy Ahmed, le samedi 22 mai à Addis-Abeba.

Le Premier ministre éthiopien, Abiy Ahmed, le samedi 22 mai à Addis-Abeba. © DR / Primature Ethiopie

L’opérateur sud-africain pourrait être de nouveau candidat à l’obtention d’une licence en Éthiopie lors d’une seconde attribution qui interviendra dans quelques mois.

À peine a-t-il attribué une première licence d’opérateur télécoms privé au consortium mené par Safaricom et Vodafone que le gouvernement éthiopien planche déjà sur la suite.

Un second tour d’attribution de licence permettant d’ouvrir le marché des télécoms à la concurrence devrait en effet avoir lieu dans les mois qui viennent, a confié mardi à Jeune Afrique, Brook Taye, conseiller au ministère des Finances et l’un des principaux architectes de la libéralisation du secteur.

Une offre trop conventionnelle

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 9,99€/mois, sans engagement

payez une fois par an
et profitez à chaque fois de 2 mois offerts !

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3102p001_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer