Politique

Togo : Faure Gnassingbé durcit le ton face aux agressions de son littoral

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Mis à jour le 22 mai 2021 à 11h56
Faure Essozimna Gnassingbé a donné un tour de vis à la réglementation protégeant le littoral.

Faure Essozimna Gnassingbé a donné un tour de vis à la réglementation protégeant le littoral. © Présidence du Togo

Lomé a décidé de muscler sa réglementation contre les activités illégales dans son espace marin. Voici ce que contient le nouveau texte.  

Le 20 mai, les députés togolais ont adopté une loi sur l’aménagement, la protection et la mise en valeur du littoral, long de 50 kilomètres, allant du Ghana au Bénin. Ce nouveau texte, qui doit être promulgué prochainement, punit sévèrement toute activité illégale.

Le chef de l’État, Faure Essozimna Gnassingbé, à l’initiative de ce tour de vis, avait d’ailleurs organisé en 2015 un sommet sur la sécurité maritime.

Tolérance zéro

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

payez une fois par an
et profitez à chaque fois de 2 mois offerts !

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3101_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer