Économie

Rothschild, Suez, Airbus : pour João Lourenço, un agenda business très chargé à Paris

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 21 mai 2021 à 15:39

Joao Lourenço à l’Ecole polytechnique le 28 mai 2018. © École polytechnique – J. Barande/Licence CC

En marge du sommet sur les économies africaines, le président angolais a multiplié les rencontres avec le monde économique. Les coulisses.

C’est l’autre composante de la visite de João Lourenço en France, le volet économique. Présent à Paris cette semaine pour assister au sommet sur le financement des économies africaines organisé le 18 mai par Emmanuel Macron, le président angolais, successeur de José Eduardo dos Santos en 2017, en a profité pour établir des contacts avec le patronat tricolore.

Son séjour en France, le deuxième depuis son élection, a certes été marqué par des entretiens politiques. Après un échange la veille du sommet avec son homologue sud-africain Cyril Ramaphosa, le dirigeant angolais a été reçu à l’Élysée le lendemain matin par Emmanuel Macron avant de s’entretenir en fin de journée avec le Premier ministre portugais et président du conseil de l’Union européenne, António Costa.

Mais João Lourenço a aussi consacré du temps aux rencontres économiques. Le 17 mai, il a enchaîné trois entretiens avec des