Football

Retour de Karim Benzema en Équipe de France : les Algériens mitigés

| Par
Karim Benzema et Mathieu Valbuena.

Karim Benzema et Mathieu Valbuena. © AFP

L’attaquant français d’origine algérienne Karim Benzema a été rappelé en équipe de France pour disputer l’Euro (12 juin-11 juillet). Un retour très commenté en Algérie.

L’hypothèse d’un retour de Karim Benzema (33 ans, 81 sélections, 27 buts) en équipe de France, à l’aube de l’Euro 2020, avait pris un peu plus d’épaisseur les jours qui ont précédé l’annonce par Didier Deschamps de la liste de 26 joueurs retenus pour disputer la compétition. Le mardi 18 mai, un peu avant 20h30, le sélectionneur français a égrené les noms des heureux élus, et celui du buteur du Real Madrid est arrivée en deuxième position, derrière Wissam Ben Yedder, quand Deschamps s’est intéressé aux attaquants.

La dernière sélection de l’attaquant franco-algérien remonte à octobre 2015, lors d’un match amical remporté face à l’Arménie (4-0), où il avait marqué deux buts. Depuis, le joueur formé à Lyon n’avait plus remis les pieds en sélection, pour de multiples raisons, dont son implication dans l’affaire de la sextape de Mathieu Valbuena, qui sera jugée en octobre prochain. Puis son audition, en tant que témoin, dans une autre affaire, révélée en mars 2016, de blanchiment en bande organisée et blanchiment de trafic de stupéfiants.

L’image du joueur en France, déjà sérieusement écornée, s’était un peu plus dégradée lors d’une interview accordée au quotidien espagnol Marca, en juin 2016. « KB9 » avait alors déclaré que « Deschamps (avait) cédé sous la pression d’une partie raciste de la France ».

Une opinion divisée

En France, son retour en Bleu est diversement apprécié, malgré ses performances de très haut niveau en Espagne (22 buts en championnat et 6 en Ligue des Champions) qui le placent parmi les meilleurs attaquants de la planète.

Quid de l’Algérie ? D’après ce qu’on peut lire sur les réseaux sociaux, l’opinion est assez divisée sur le sujet. « Certains sont heureux qu’il soit rappelé en équipe de France, notamment parce que c’est un grand attaquant et qu’il le mérite au vu de ce qu’il fait avec le Real. Deschamps était un peu obligé de le rappeler. Benzema est un joueur très apprécié en Algérie. Il est Français, mais il a des origines chez nous, d’où une certaine fierté », explique Yazid Ouahib, chef du service des sports au quotidien El Watan.

Une partie de l’opinion publique est également convaincue que Benzema a été victime d’une certaine forme de racisme

Mais tous les Algériens qui s’intéressent au cas Benzema – et ils sont nombreux – ne sont pas forcément emballés par la perspective de le voir de nouveau porter le maillot des champions du monde en titre. « D’autres estiment qu’il a manqué de personnalité, dans le sens où ils considèrent que Deschamps l’a humilié pendant des années. Et que Benzema a quelque part quémandé une place en sélection », poursuit le journaliste.

Une partie de l’opinion publique est également convaincue que l’international français a été victime d’une certaine forme de racisme, qui expliquerait sa mise à l’écart de la sélection tricolore pendant plus de cinq ans. « Tout le monde ne pense pas cela, mais pour bon nombre d’Algériens, le fait qu’il soit arabe n’a pas arrangé sa situation. D’ailleurs, on voit bien qu’en France, son retour n’est pas bien perçu par tout le monde, et que des élus, notamment du Rassemblement National [extrême droite], le font savoir », intervient Sofiane, un supporter des Fennecs vivant à Alger.

« Benzema aura les yeux braqués sur lui »

En Algérie, une partie des amateurs de football n’ont jamais vraiment accepté que Benzema, pourtant né en France et formé à l’Olympique lyonnais, préfère porter le maillot Bleu plutôt que celui des Fennecs. « C’est une forme de chauvinisme primaire. Ceux qui lui reprochent d’avoir choisi la France oublient aussi que quand il est devenu international français en 2007, le niveau de la sélection algérienne était loin d’être celui qu’on lui connaît actuellement », reprend Yazid Ouahib.

Sportivement, c’est une excellente nouvelle, et c’est logique que Benzema ait été rappel

L’ancien international et sélectionneur algérien Rabah Madjer fait partie de ceux qui voient d’un bon œil la convocation de Benzema. « On parle d’un des meilleurs attaquants du monde qui revient jouer pour une des meilleures équipes du monde. Sportivement, c’est une excellente nouvelle, et c’est logique que Benzema ait été rappelé. Je pense qu’il y a eu beaucoup d’échanges entre Benzema et Deschamps. Ils ont mis les problèmes de côté, cela prouve qu’ils sont intelligents et qu’ils pensent d’abord à l’équipe. »

Mais l’ancien attaquant du FC Porto connaît trop bien le football et son environnement pour ignorer que Benzema fera l’objet d’une attention toute particulière en juin prochain. « Il aura les yeux braqués sur lui. La pression sera forte. S’il fait un bon Euro, on dira que Deschamps a eu raison de le rappeler. Et si c’est l’inverse, les deux hommes seront critiqués. Personnellement, je pense que tout se passera bien. Sur le terrain et en dehors. »

Benzema, qui évolue depuis 2009 au Real Madrid, un club où l’institution est plus forte que les hommes, s’y est toujours bien comporté. « Si c’était un joueur à problèmes, on lui aurait vite indiqué la porte de sortie. Cela se passe comme ça au Real », conclut Yazid Ouahib.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3101_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer