Dossier

Cet article est issu du dossier «Les 500 premières entreprises africaines en 2021»

Voir tout le sommaire
BTP & Infrastructures

Sénégal : Oumar Sow veut transformer la CSE

Réservé aux abonnés | | Par
Mis à jour le 08 juin 2021 à 09h52
Oumar Sow Directeur Général de la Compagnie Sahélienne d’Entreprises (CSE), à Dakar, en 2015.

Oumar Sow Directeur Général de la Compagnie Sahélienne d'Entreprises (CSE), à Dakar, en 2015. © Sylvain Cherkaoui pour JA

Encore centré sur la construction de routes, le groupe sénégalais de BTP, fondé par Aliou Sadio Sow et désormais piloté par son fils, accélère sa diversification.

Il n’a pas soixante ans, mais parle déjà d’héritage. Au cours des douze derniers mois, Oumar Sow, président du directoire de la Compagnie sahélienne d’entreprises (CSE), a engagé des projets qui devraient transformer le groupe familial sénégalais de BTP, dont il a pris les rênes en 2015, deux ans avant le décès de son père Aliou Sadio Sow.

« Si je parviens à les mener à bien, j’aurai fait ma part du travail », estime l’entrepreneur dans un style toujours très direct, où le tutoiement est de rigueur.

Bousculée par la dégradation de la situation sécuritaire au Sahel, la CSE s’est recentrée ces quatre dernières années sur le Sénégal. Elle est également très active en Sierra Leone, son deuxième marché.

Accédez à l’intégralité du Classement des 500 premières entreprises africaines en vous abonnant à Jeune Afrique Digital pour 1€ seulement (lien ci-dessus).
Déjà abonné ? Consultez le classement en ligne ou sur l’application iOS ou Android.

En revanche, l’entreprise s’est retirée définitivement du Niger et elle pourrait déserter d’autres pays. « Cela fait deux ans que nous avons un chantier au Burkina Faso, proche de la frontière du Bénin, que nous ne pouvons pas exécuter car la sécurité n’y est plus assurée », explique Amar Ly, directeur qualité, sécurité,  environnement du groupe.

Concurrents chinois et turcs

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

payez une fois par an
et profitez à chaque fois de 2 mois offerts !

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3101_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer