Politique

Côte d’Ivoire : pourquoi Patrick Achi est hospitalisé à Paris

Réservé aux abonnés
Par
Mis à jour le 13 mai 2021 à 12:04

Patrick Achi.

Le Premier ministre a quitté Abidjan dans la soirée du 10 mai pour recevoir des soins médicaux en France. Explications.

Le 8 mai, Patrick Achi a fait un malaise dans sa résidence du quartier Riviera-Golf-Beverly-Hills d’Abidjan. Il a été soigné dans la capitale économique pendant deux jours avant que le président Alassane Ouattara ne prenne la décision de le faire transférer par précaution en France.

Le Premier ministre a voyagé le 10 au soir à bord du Gulfstream de la flotte présidentielle en compagnie de plusieurs proches, dont son épouse Florence et son médecin personnel, Claude Roy.

Opération bénigne

Dès son arrivée en France aux premières heures du 11 mai, il a été admis à l’Hôpital américain de Paris, à Neuilly-sur-Seine, pour cause de saignements intestinaux.

Quelques jours plus tôt, Patrick Achi avait subi à Paris une opération bénigne en raison de polypes. Il avait en effet profité de la trêve gouvernementale pour séjourner en France du 2 au 7 mai.

Le retour du Premier ministre – dont l’état de santé ne suscite pas d’inquiétudes à la présidence – à Abidjan est programmé d’ici à la fin du week-end. Le Gulfstream présidentiel est resté à Paris pour le ramener. En attendant, le conseil des ministres hebdomadaire a été reporté.

Patrick Achi avait été nommé Premier ministre le 26 mars, après le décès brutal de son prédécesseur, Hamed Bakayoko, le 10. L’ancien chef du gouvernement, victime d’un cancer foudroyant, avait été hospitalisé plusieurs semaines à Paris avant de succomber à la maladie en Allemagne.

Avant lui, Amadou Gon Coulibaly, également Premier ministre et dauphin désigné d’Alassane Ouattara pour la présidentielle d’octobre 2020, avait aussi disparu brutalement – victime d’un arrêt cardiaque à Abidjan –, quelques jours après un séjour médical de deux mois dans la capitale française.