Politique

Madagascar : Patrick Rajoelina, nouveau conseiller diplomatie du président Andry Rajoelina

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Patrick Rajoelina, ancien haut fonctionnaire de l’administration française, s’active beaucoup comme lobbyiste à travers sa propre société de communication, Prince.

Patrick Rajoelina, ancien haut fonctionnaire de l’administration française, s’active beaucoup comme lobbyiste à travers sa propre société de communication, Prince. © La grande Afrique

Le communicant franco-malgache va occuper de toutes nouvelles fonctions au Palais présidentiel.

Selon nos informations, Patrick Rajoelina a été nommé, le 27 avril dernier, conseiller spécial du président Andry Rajoelina, chargé de la diplomatie et de la coopération économique.

Cet ancien haut fonctionnaire de l’administration française rentré à Madagascar s’active beaucoup ces derniers temps comme lobbyiste à travers sa propre société de communication, Prince. En mars 2020, il a donné une conférence sur « la conversation diplomatique » autour des îles Éparses, à l’Institut d’études politiques (IEP) d’Antananarivo.

Homme de réseaux

Ce proche de Henry Rabary-Njaka, l’ancien ministre des Affaires étrangères de Hery Rajaonarimampianinaa noué des liens avec Andry Rajoelina à travers la fondation Viseo de Moustafa Hiridjee, dont il est l’administrateur délégué. Une structure qui soutient l’association Fitia de Mialy Rajoelina, l’épouse du président.

En 2010, durant la transition d’Andry Rajoelina, Patrick Rajoelina a fait partie du Comité consultatif constitutionnel chargé de rédiger la Constitution de la IVe République. Lors de la présidentielle de 2013, il a néanmoins décidé de mettre ses réseaux au service de son vieil ami Hery Rajaonarimampianina.

Légion d’honneur

L’ex-ministre déléguée à la Francophonie de François Hollande, Yamina Benguigui, qui est par ailleurs une amie, lui avait remis le 11 avril 2013 la Légion d’honneur française.

Le 24 mars 2021, il a été élu secrétaire général de la section Madagascar de la Société des membres de la Légion d’honneur (SMLH). À ses côtés, deux anciens ministres francophones : le général Marcel Ranjeva, qui occupe le poste de président, et Harison Randriarimanana, celui de vice-président. L’ambassadeur de France à Antananarivo Christophe Bouchard en est le président d’honneur.

Au sein du ministère des Affaires étrangères, qui dispose d’une direction générale de coordination du partenariat au développement, certains diplomates s’inquiètent d’un possible empiétement de ce nouveau poste de conseiller diplomatie d’Andry Rajoelina sur leurs propres fonctions.

 

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3104_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer