Politique

Cameroun : les coulisses de la bataille judiciaire des héritiers du milliardaire Victor Fotso 

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Mis à jour le 10 mai 2021 à 11h55
Victor Fotso

Victor Fotso © Victor Zebaze

Ce litige, impliquant 146 héritiers (25 épouses et 121 enfants), s’est déporté devant les tribunaux camerounais et français. Voici pourquoi la famille de Victor Fotso s’affronte autour de sa succession. 

Après le décès de Victor Fotso, 94 ans, survenu le 19 mars 2020 à l’Hôpital américain de Paris à Neuilly-sur-Seine, trois camps se sont formés. Yves-Michel Fotso est à l’offensive. L’ancien patron du groupe familial, déchu après sa condamnation à une peine de prison à vie mais évacué au Maroc pour raisons de santé, a obtenu mandat de 99 ayants-droits afin de demander aux tribunaux de Douala et de Yaoundé l’inscription d’hypothèques judiciaires sur l’ensemble des biens du défunt acquis par l’ancien footballeur international Jérémie Njitap.

Propriétés immobilières

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

payez une fois par an
et profitez à chaque fois de 2 mois offerts !

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3100_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte