Finance

Maurizio Caio (TLcom) : « L’Afrique francophone manque d’appétit pour le risque »

Réservé aux abonnés | | Par
Mis à jour le 06 mai 2021 à 16h22
Maurizio Caio, fondateur et managing partner de TLcom.

Maurizio Caio, fondateur et managing partner de TLcom. © TLcom

Le capital-risqueur, actionnaire du « Uber pour camions africain » Kobo360, souhaite voir plus de ses concurrents présents sur le continent.

Alors qu’il entame la levée du prochain fonds consacré au continent africain de la société d’investissement qu’il a lancée en 1999, avec un premier ancrage en Afrique en 2014, Maurizio Caio est sur la brèche.

Le financier d’origine italienne, ancien de Bain & Company et de McKinsey, veut aller plus vite, plus loin que la stratégie qu’il a menée jusque-là avec son premier fonds, Tide Africa Fund.

Ciblant près de 150 millions de dollars pour son nouveau véhicule, il espère renouveler le succès qu’il a obtenu en début d’année 2020, attirant à son tour de table CDC Group, IFC et Proparco. Mais cette fois, il entend concrétiser un quart de sa levée avant la fin de 2021 et démarrer les premiers investissements dans la foulée.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

payez une fois par an
et profitez à chaque fois de 2 mois offerts !

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3100_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte