Politique

Mali : ce que fait l’Institut Tony Blair à Bamako

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Tont Blair en avril 2021, à Londres

Tont Blair en avril 2021, à Londres © Stefan Rousseau/PA Photos/ABACA

L’institut de l’ancien Premier ministre britannique va accompagner les autorités maliennes pour mener les réformes institutionnelles et électorales. Voici ce dont ils sont convenus.

Le président Bah N’Daw et l’ancien Premier ministre britannique Tony Blair se sont rencontrés au palais de Koulouba, le 22 mars, pour jeter les bases d’un accord de partenariat qui est en train d’être finalisé. Selon nos informations, l’Institut Tony Blair et le gouvernement malien se sont entendus sur un programme d’assistance technique pour l’exécution de la feuille de route de la transition, qui s’est engagée à mener à bien plusieurs réformes institutionnelles et électorales dans les mois à venir.

Pour l’heure, l’Institut Tony Blair a déployé deux experts au Mali.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

payez une fois par an
et profitez à chaque fois de 2 mois offerts !

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3100_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte