BTP & Infrastructures

Afrique du Sud : une commande record pour Bombardier et General Electric

Le groupe Bombardier a construit le Gautrain, le train rapide reliant Johannesburg à Pretoria. © GautengCitizen/Wikipedia

Transnet, le groupe public de logistique sud-africain, a choisi General Electric, Bombardier et deux entreprises chinoises pour la fourniture de 1 000 trains dans le cadre d'un plan de développement de ses infrastructures. Un contrat d'environ 3,3 milliards d'euros.

La compagnie publique de logistique sud-africaine, Transnet, a annoncé le lundi 17 mars la commande de 1064 locomotives destinées au fret au canadien Bombardier, à l’américain General Electric et aux chinois China south locomotive and rolling stock industry corporation (CSR) et China North locomotive and rolling stock industry corporation (CNR), pour 50 milliards de rands (environ 3,3 milliards d’euros).

« Made in South Africa »

« Bombardier et CSR fourniront 599 locomotives électriques, tandis que General Electric (GE) et CNR Rolling Stock construiront 465 locomotives diesel », a annoncé le groupe sud-africain dans un communiqué mis en ligne sur son site. Il s’agit de la « plus importante initiative d’investissement d’infrastructure d’une entreprise en Afrique du Sud », a poursuivi Transnet, soulignant que toutes les locomotives concernées – sauf 70 – seraient assemblées dans les ateliers de sa propre division d’ingénierie et de matériel roulant. Les locomotives électriques seront « Made in South Africa » à au moins 60% et les diesel à 55%, a indiqué le groupe public. Elles devraient être livrées dans les trois ans et demi suivant la finalisation du contrat.

Lire aussi :

Afrique du Sud : Alstom signe un contrat de 4 milliards d’euros

Afrique du Sud : à bout de souffle

Hollande en Afrique du Sud : le commerce au coeur de la visite

Selon le site internet Engineering News, cité par l’agence AFP, « CSR fournira 359 locomotives électriques pour 14,6 milliards de rands (975 millions d’euros) et Bombardier 240 machines pour 10,4 milliards de rands (695 millions d’euros). CNR doit de son côté fabriquer 232 locomotives diesel pour 7,8 milliards de rands (520 millions d’euros) et General Electric 233 locomotives pour 7,1 milliards (475 millions d’euros) ».

Modernisation

Ce contrat participe de l’effort de modernisation des infrastructures de transport entrepris par l’Afrique du Sud au cours des dernières années. En octobre 2013, le groupe français Alstom a parallèlement décroché un contrat de 51 milliards de rands (près de 3,5 milliards d’euros) pour la livraison de 600 trains l’opérateur public sud-africain en charge du transport ferroviaire, Passenger Rail Agency of South Africa (Prasa).

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Fermer

Je me connecte