Politique

Côte d’Ivoire : qui reprendra le flambeau d’Hamed Bakayoko à Abobo ?

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
L’ancien Premier ministre Hamed Bakayoko.

L'ancien Premier ministre Hamed Bakayoko. © Diomande Ble Blonde/AP/SIPA

La succession de l’ancien Premier ministre à la mairie d’Abobo, la grande commune au nord d’Abidjan, se décidera après la cérémonie prévue à Séguéla le 18 avril, quarantième jour après sa mort. Voici les personnalités short-listées.

En coulisses, trois candidats – tous députés d’Abobo – se distinguent au sein du conseil municipal. La conseillère Kandia Camara, 61 ans, nouvelle ministre des Affaires étrangères, figure dans la short-list, tout comme Jeanne Peuhmond, 75 ans, la première adjointe au maire. Brahima Ouattara, 56 ans, quatrième adjoint, compte lui aussi parmi les favoris.

Rebattre les cartes

Le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP), qui contrôle cette commune, songe à propulser Kandia Camara. Sa récente nomination aux Affaires étrangères avec rang de numéro deux peut en effet rebattre les cartes. L’intéressée ne s’est pas encore positionnée publiquement. En 2018, ce même poste lui avait déjà été proposé pour succéder au vétéran Adama Toungara, l’actuel « médiateur de la République », qui fut maire d’Abobo de 2001 à 2018. Mais l’ex-ministre de l’Éducation nationale avait décliné la proposition.

De son côté, Jeanne Peuhmond pourrait être écartée en raison de son âge. Dans le cadre du changement générationnel, ses chances sont en effet minces. De plus, elle vient d’être désignée vice-présidente de l’Assemblée nationale.

Brahima Ouattara était dans le cercle rapproché du Premier ministre
Brahima Ouattara, ingénieur des travaux publics de formation, a quant à lui l’avantage de connaître le terrain pour avoir longtemps travaillé avec Adama Toungara. En 2018, il ambitionnait de se porter candidat à la mairie contre Hamed Bakayoko, mais ce dernier l’avait convaincu de s’allier à lui. Boureima Ouattara était alors entré dans le cercle rapproché du Premier ministre, qui l’envoyait sur le terrain auprès des militants.

Alassane Ouattara tranchera

Il n’empêche que, si la candidature de Kandia Camara parvient à faire consensus, Brahima Ouattara pourrait jouer un rôle important dans la nouvelle municipalité. Le dernier mot reviendra toutefois à Alassane Ouattara, président du RHDP.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3100_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer