Politique

Investiture de Sassou Nguesso : Ouattara, Condé, Déby, Tshisekedi… Qui sont les chefs d’État annoncés ?

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Mis à jour le 15 avril 2021 à 16h00
Denis Sassou Nguesso, à Brazzaville le 23 mars 2021.

Denis Sassou Nguesso, à Brazzaville le 23 mars 2021. © Hereward Holland/REUTERS

Amis de longue date, « protégés » du doyen… Pas moins de 19 chefs d’État ont confirmé leur présence à Brazzaville, le 16 avril. Voici la liste des invités VIP à cette cérémonie.

Parmi les hôtes de marque attendus le 16 avril pour l’investiture de Denis Sassou Nguesso (DSN), réélu le 21 mars pour un quatrième mandat consécutif, seul le nom de la personnalité désignée par le président français Emmanuel Macron pour le représenter a suscité une légère déception à Brazzaville.

Familiers d’Oyo

Après avoir espéré la venue du ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian, la partie congolaise devra se contenter de son ministre délégué au Commerce extérieur Franck Riester – ce qui est tout de même un cran au-dessus du secrétaire d’État Jean-Baptiste Lemoyne, envoyé spécial à Conakry pour l’investiture d’Alpha Condé en décembre dernier. Riester se rendra à Brazzaville à l’issue d’une visite de trois jours au Nigeria, où il est allé préparer le sommet de Paris du 18 mai sur le financement des économies africaines.

Pour le reste, les invitations lancées par DSN ont fait carton plein. Pas moins de 19 chefs d’État ont confirmé leur venue, heures d’arrivée de leurs vols spéciaux et composition de leurs délégations à l’appui. Devraient donc se retrouver au Palais des Congrès à Brazzaville, le 16 avril en début d’après-midi, les amis de longue date de DSN : Alassane Ouattara, Alpha Condé, Idriss Déby Itno. Les régionaux Félix Tshisekedi, Teodoro Obiang Nguema, João Lourenço et Faustin-Archange Touadéra.

Les « protégés » du doyen, familiers d’Oyo : Faure Essozimna Gnassingbé, Umaro Sissoco Embaló, George Weah. Les Sahéliens : Macky Sall, Bah N’Daw, Roch Marc Christian Kaboré, Mohamed Ould Ghazouani et Mohamed Bazoum, dont ce sera la première sortie depuis sa propre investiture le 2 avril. Les anglophones Nana Akufo-Addo et Hage Geingob, ainsi que l’Éthiopienne Sahle-Work Zewde et le Burundais Evariste Ndayishimiye.

Telesud à la manoeuvre

Seront représentés par leurs Premiers ministres : les présidents Paul Biya, Ali Bongo Ondimba, Paul Kagame, Adama Barrow et Azali Assoumani. Pour la couverture de l’événement, les autorités congolaises se sont allouées les services de la chaîne Telesud qui a tout récemment repris sa diffusion après avoir été rachetée en février par l’homme d’affaires camerounais Jean-Pierre Amougou Belinga, propriétaire du groupe de médias L’Anecdote et proche du régime au pouvoir à Yaoundé.

L’ancien journaliste de RFI et de LCI, Vincent Hervouët, collaborateur de Telesud, animera une émission spéciale, interview de DSN à la clé. À noter que tous les invités à la cérémonie devront présenter un test PCR négatif pour être admis. À l’exception, on l’imagine, des chefs d’État…

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3101_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer