Justice

Centrafrique : ce que contient l’enquête qui vise François Bozizé et l’opposition

Réservé aux abonnés | | Par
Mis à jour le 13 avril 2021 à 17h54
François Bozizé, ancien président de la Centrafrique.

François Bozizé, ancien président de la Centrafrique. © Sophie LIEDOT/JBV NEWS pour JA

Une information judiciaire est en cours afin de faire la lumière sur la création de la rébellion de la Coalition des patriotes pour le changement (CPC). D’abord centrée sur François Bozizé, cette enquête tente de faire le lien entre l’ancien président et les opposants Anicet-Georges Dologuélé, Martin Ziguélé et Karim Meckassoua. JA a eu accès au dossier.

Quel rôle a joué l’opposition dans la création de la Coalition des patriotes pour le changement (CPC), qui regroupe depuis décembre 2020 les principaux groupes armés rebelles centrafricains ? C’est, en substance, la question que le juge d’instruction spécialisé auprès du tribunal de grande instance de Bangui, Narcisse Ted Issa Bedengba, travaille à éclaircir.

À la requête du procureur Laurent Lengande, ce magistrat a en effet ouvert une information judiciaire le 8 janvier 2021 au sujet des liens entre la CPC et certains membres de l’opposition. Selon nos informations, celle-ci visait à l’origine l’ex-ministre Thierry Savonarole Maleyombo, haut cadre du Kwa Na Kwa (le parti de François Bozizé) arrêté le 31 décembre 2020 et placé en détention ensuite.

Vingt et une personnes visées, dont Bozizé et ses fils

Selon les documents en la possession de Jeune Afrique (voir en fin d’article), Maleyombo était soupçonné d’avoir comploté contre l’État et était suspecté d’atteinte à sa sûreté, d’association de malfaiteurs, de rébellion, de complot, de participation ou adhésion à des mouvements de désordre ou de rébellion et de destructions volontaires de biens.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

payez une fois par an
et profitez à chaque fois de 2 mois offerts !

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA309_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte