Sécurité

[Infographie] Golfe de Guinée : des pirates toujours plus professionnels et plus agressifs

Réservé aux abonnés | | Par
Mis à jour le 15 avril 2021 à 10h19
Patrouille navale des forces de sécurité béninoises.

© Patrouille navale des forces de sécurité béninoises.

Le golfe de Guinée est de loin la zone maritime la plus dangereuse au monde. Et les attaques y sont de plus en plus violentes et sophistiquées. La preuve en infographies.

Les assaillants sont lourdement armés, et leur opération remarquablement coordonnée. Le 23 janvier dernier, lorsqu’ils se lancent à l’abordage du Mozart, un porte-conteneurs appartenant à l’armateur turc Boden Denizcilik A.S. battant pavillon libérien, les pirates nigérians mettent tout en œuvre pour atteindre leur objectif : capturer les membres de l’équipage.

Lorsqu’ils se hissent à bord du navire, un mastodonte de 220 mètres de long parti de Lagos pour rejoindre Le Cap, les assaillants percent les parois des quartiers des marins, où ces derniers se sont réfugiés. Un ingénieur azeri est tué dans l’assaut, quinze marins sont enlevés, tous sont turcs. Les trois derniers membres de l’équipage laissés à bord ramèneront tant bien que mal le navire à Port-Gentil, au Gabon.

Un mois plus tard, mi-février, les quinze marins turcs sont finalement libérés par leurs kidnappeurs, au terme d’une « médiation » menée par une équipe européenne. Les détails de la transaction – et en particulier le montant de la somme versée par l’armateur – n’ont pas été dévoilés.

Cette attaque meurtrière est loin d’être une première dans le golfe de Guinée, qui connaît désormais la triste destinée du golfe d’Aden (au large des côtes somaliennes), qui était jusqu’en 2019 le point névralgique de la piraterie mondiale. Au cours de l’année 2020, 130 marins ont été enlevés au large des côtes ouest-africaines, au cours de 22 attaques.

V4-03

 

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

payez une fois par an
et profitez à chaque fois de 2 mois offerts !

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3100_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte