Économie

La BOAD va mobiliser 800 milliards de F CFA pour le Bénin

Le Bénin a confié à la banque ouest-africaine de développement (BOAD) un mandat d’arrangement pour la mobilisation de 800 milliards de F CFA au cours des trois prochaines années. Ces ressources sont destinées à la réalisation de plusieurs projets d’infrastructures.

Par
Mis à jour le 20 mars 2014 à 16:41

Créée en 1973, la BOAD est censée financer le développement des huit pays membres de l’Union économique et monétaire ouest-africaine. DR

Christian Adovelande, le président de la Banque ouest-africaine de développement (BOAD), et Jonas Gbian, le ministre béninois de l’Économie et des Finances, ont signé le 18 mars un mandat d’arrangement de financement pour la réalisation d’infrastructures routières et portuaires, ainsi que de plusieurs projets dans l’énergie, l’eau et l’assainissement, l’éducation et la santé.

800 milliards de F CFA

« Le coût global du programme à financer est estimé à environ 800 milliards de F CFA [1,2 milliards d’euros], qui devront être mobilisés auprès des banques commerciales et de l’ensemble de la communauté des bailleurs de fonds », indique l’institution bancaire dans un communiqué. Outre la fédération des institutions financières, la BOAD apportera également une assistance technique à l’État béninois pour le montage des projets du programme et leur mise en œuvre. La mobilisation de ces ressources devrait se faire sur une période de trois ans à partir de 2014.

Lire aussi :

Bénin : mélodrame au pays du coton

Bénin : lancement des travaux de la « route des pêches »

Bénin : la BOAD prête 3,5 milliards de F CFA au groupe de Yerim Sow

« La BOAD exécutera le nouveau mandat dans la continuité de ceux déjà exécutés ou en cours, en mettant à profit l’expérience acquise », a assuré le président de l’institution régionale, cité dans son communiqué.

Campagnes cotonnières

En effet, le Bénin a déjà confié à la BOAD les mandats d’arrangement dans le cadre du financement des campagnes cotonnières de 2012-2013 et 2013-2014 (pour 115 milliards de F CFA à chaque reprise), ainsi que celle de 2014-15 (200 milliards de F CFA).

C’est également vers cette institution que les autorités béninoises s’étaient déjà tournées pour la mobilisation de 200 milliards de F CFA destinés à un précédent programme de modernisation d’infrastructures routières.