Politique

Côte d’Ivoire : les dessous de l’accord proposé à Adama Bictogo à l’Assemblée nationale

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Adama Bictogo, à Abidjan en août 2015.

Adama Bictogo, à Abidjan en août 2015. © © Olivier pour JA

Amadou Soumahoro a été reconduit le 30 mars à la tête de l’Assemblée nationale, un poste pour lequel Adama Bictogo était pressenti. Le directeur exécutif du RHDP ne devrait pas pour autant repartir les mains vides.

Selon nos informations, la décision finale a été prise la veille, le 29 mars, lors d’une réunion restreinte au Palais présidentiel d’Abidjan entre Alassane Ouattara (ADO) et les ténors du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP). La reconduction à la tête de l’Assemblée nationale d’Amadou Soumahoro a alors été actée.

Le décès brutal le 10 mars dernier d’Hamed Bakayoko, a pesé dans ce choix.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

payez une fois par an
et profitez à chaque fois de 2 mois offerts !

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA309_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte