Politique

Côte d’Ivoire : Amadou Soumahoro reconduit à la tête de l’Assemblée nationale

| Par et
Mis à jour le 30 mars 2021 à 16h05
Amadou Soumahoro, lors de son élection à la tête de l’Assemblée nationale ivoirienne, en mars 2019 (archives).

Amadou Soumahoro, lors de son élection à la tête de l'Assemblée nationale ivoirienne, en mars 2019 (archives). © REUTERS/Thierry Gouegnon

Le président sortant de l’Assemblée nationale, Amadou Soumahoro, a été reconduit dans ses fonctions, ce mardi 30 mars.

Fin du suspense à l’Assemblée nationale. Réunis ce mardi 30 mars, les députés ivoiriens ont choisi de reconduire à leur tête le président sortant, Amadou Soumahoro, qui avait un temps été annoncé sur le départ en raison de problèmes de santé mais qui avait fait savoir sa disponibilité pour un nouveau mandat si le chef de l’État, Alassane Ouattara, venait à lui renouveler sa confiance. Au final, Amadou Soumahoro a été élu avec 63,97% des suffrages (soit 158 voix).

Selon nos informations, Adama Bictogo avait un temps été pressenti pour succéder à Soumahoro au perchoir. Cet homme influent, proche du président ivoirien, avait l’avantage de connaître le parti sur le bout des doigts et d’avoir joué un rôle décisif dans la réélection d’Alassane Ouattara en octobre dernier. Mais Soumahoro lui a finalement été préféré. Le fait qu’il soit originaire de Séguéla (dans la région du Worodougou), qui était aussi le fief d’Hamed Bakayoko, le Premier ministre décédé le 10 mars dernier, n’y est pas étranger. Bictogo pourrait néanmoins être amené à jouer un rôle important au sein de l’Assemblée.

Tout s’est joué mardi en fin de journée, quand les députés Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) ont été reçus au palais par le chef de l’État. C’est en effet à l’issue de cette rencontre qu’un consensus a été trouvé.

Outre le sortant, trois candidats avaient officiellement fait acte de candidature : Mariam Traoré (élue à Tengrela) et Konate Vassiriki (élu à Séguelon-Gbongaha), qui comme Soumahoro appartiennent au RHDP, mais aussi Eliane N’Zi Nda Affoué, qui briguait le perchoir pour le compte du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, d’Henri Konan Bédié). Mais juste avant que les députés ne passent au vote, Mariam Traoré et Konate Vassiriki  avaient retiré leur candidature.

La composition du bureau de la nouvelle Assemblée devrait être connue dans les prochains jours.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3102p001_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer