Technologie

Les nouvelles technologies créeront-elles vraiment des emplois en Afrique ?

Réservé aux abonnés | | Par
Des drones utilisés dans une plantation de tomates, dans le nord d’Abidjan.

Des drones utilisés dans une plantation de tomates, dans le nord d'Abidjan. © Luc Gnago/REUTERS

Si la Banque mondiale, la Cnuced ou l’UA encouragent le continent à investir massivement pour réussir sa transition numérique, cette révolution pourrait ne pas être la panacée espérée, notamment en termes d’emplois.

L’Afrique est littéralement bombardée d’invitations à jouer la carte des nouvelles technologies. Pas un rapport de l’Union africaine, de la Banque mondiale et de l’Agence française de développement, de la Banque africaine de développement, du Fonds monétaire international (FMI) ou de la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (Cnuced) sans que l’innovation, le numérique et internet ne soient présentés comme la panacée.

Mais est-ce vraiment le bon moyen pour accélérer la multiplication des emplois dont auraient besoin le million d’Africains subsahariens qui arrivent sur le marché du travail…chaque jour ?

Dani Rodrik, professeur de politique économique internationale à Harvard, semble perplexe. Dans plusieurs écrits, il exprime un certain scepticisme. Le dernier en date est intitulé Le dilemme technologique des pays pauvres.

Des créations d’emplois… surtout dans l’informel

Après avoir étudié la faible création d’emplois formels dans les industries d’Éthiopie et de Tanzanie, il en conclut que les « entreprises manufacturières [africaines] peuvent soit devenir plus productives et compétitives, soit créer plus d’emplois. Faire les deux en même temps semble très difficile, voire impossible ». La création d’emplois y est surtout le fait du secteur informel.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

payez une fois par an
et profitez à chaque fois de 2 mois offerts !

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA309_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte