Économie

Maroc-Afrique : Abdou Diop, une passerelle au-dessus du Sahara

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 7 janvier 2022 à 11:43

Abdou Diop © MAZARS

Acteur remarqué de l’expansion subsaharienne des groupes marocains, l’expert-comptable d’origine sénégalaise s’attelle désormais à encourager les investissements venus du Sud.

« Il y a encore quelques années, les patrons marocains n’étaient pas convaincus du potentiel des autres pays du continent, et étaient donc très réticents à s’y installer. Ils avaient peur des risques et préféraient regarder vers l’Europe. Il fallait changer ce paradigme », se souvient Abdou Diop. Et le manager sénégalais de 51 ans, qui a passé les deux tiers de sa vie dans le royaume chérifien, s’y est employé.

Aussi à l’aise dans les hautes sphères de la finance casablancaise que durant les tournées subsahariennes organisées par le roi Mohammed VI, le managing partner de Mazars à Casablanca est l’une des figures emblématiques de la politique africaine du royaume.