Politique

Congo : les dernières heures de Guy-Brice Parfait Kolélas

Réservé aux abonnés | | Par
Mis à jour le 24 mars 2021 à 11h13
Guy-Brice Parfait Kolélas, leader de l’UDH-Yuki et candidat à la présidentielle du 21 mars 2021.

Guy-Brice Parfait Kolélas, leader de l'UDH-Yuki et candidat à la présidentielle du 21 mars 2021. © STEEVE RODRIC POUR JA

L’opposant congolais, 61 ans, principal adversaire de Denis Sassou Nguesso à la présidentielle du 21 mars, est décédé aux premières heures du lendemain, le 22. Voici le récit des jours qui ont précédé son évacuation à Paris.

Le leader de l’Union des démocrates humanistes-Yuki (UDH-Yuki) vient d’être emporté par le Covid-19. Testé pour la première fois le 19 mars, il a été déclaré mort à l’aéroport du Bourget, près de Paris, après l’atterrissage à 1 heure 45 du matin de l’avion médicalisé qui était venu le chercher la veille à Brazzaville.

Dès le 8 mars, Guy-Brice Parfait Kolélas montrait pourtant déjà des signes de grande fatigue.

Clinique privée

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

payez une fois par an
et profitez à chaque fois de 2 mois offerts !

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA309_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte